Les photos des acteurs dans la pièce;

Les acteurs dans la piece

ADULTES

JULIO CORTAZAR

"J'ai besoin d'un sujet très humain : de vie, d'amour, de souffrances, de contacts personnels"
disait Cortazar à Alain Sicard, professeur de l'Université de Poitiers, ami de Julio qui l'interviewait pour la revue Drailles en 1979.

J.C. : "Le futur de mes livres ou des livres d'autrui est le cadet de mes soucis... Un véritable écrivain est quelqu'un qui tend l'arc à fond tandis qu'il écrit et qui le suspend ensuite à un clou pour aller boir un verre avec ses amis. La flèche est bien en route dans l'air, et se plantera ou non dans la cible; seuls les imbéciles pourront prétendre modifier sa trajectoire ou courir après elle pour lui donner de petites impulsions supplémentaires en lorgnant du côté de l'éternité..."

Qui était réellement Julio Cortazar?
Une énigme qui, quinze ans après sa mort à Paris, n'est pas près d'être résolue et qui continue à projeter un halo de mystère autour de sa personne et de son œuvre. Nombreux sont ceux qui refusent de parler de l'écrivain qui a marqué, comme pratiquement aucun autre, la génération latino-américaine des années 60.
La plupart préfèrent s'en remettre à ses livres où il se découvre entièrement, selon le cercle de ses amis les plus intimes. Pourtant l'auteur de "Marelle", son livre-culte, apparaît aujourd'hui, malgré tous les efforts qu'il a lui-même accomplis pour sembler le plus limpide possible, comme le résultat d'un persistant malentendu.

LE BAL DES FAMEUX

Extrait des Cronopes et Fameux

adaptation de Philippe MARCELOT

Savez-vous lire l’heure en effeuillant un artichaut ? Tuer les fourmis à Rome ? Monter un escalier en connaissance de cause ? Poser correctement un tigre ? Vous faut-il des instructions pour pleurer ? Pour avoir peur comme il faut ? Vous arrive-t-il de jeter les timbres-poste que vous trouvez laids ? De tremper un toast dans vos larmes naturelles ? Avez-vous parfois envie de dessiner sur le dos d’une tortue une hirondelle ?
Si  vous répondez « oui » à six de ces questions vous êtes un Cronope, un de ces êtres qui font, depuis quinze ans, carrière  en Amérique latine : on dit – on écrit même dans la presse – que Monsieur  X ou Y est ou n’est pas un Cronope authentique. Cela suffit pour que le lecteur sache à qui il a affaire.
Dans le cas contraire, vous risquez d’être un de ces Fameux qui conservent leurs souvenirs enveloppés dans un drap noir : pour votre tranquillité, mieux vaut s’abstenir de lire ce livre.
Publiées en Argentine en 1962, ces histoires sont le miroir du regard intime de Julio Cortazar

Réservation Obligatoire 02 38 58 39 74 Salle du Gatinais ( A proximité de la crèche et de l'école de musique)

 

Représentation

FINI

 

Pour adultes